Réalisé par : Reto Caffi
Avec : Julie Bräuning, Janic Halioua, Catherine Janke, André Meyer, Leonardo Nigro, Roeland Wiesnekker
Sur un scénario de : Reto Caffi avec une musique de : Ivo Ubezio
Genre : Drame
Film Allemand réalisé en 2007

 

 

Synopsis du film :
Tom et Georgie. Adolescents vivant dans une bourgade néo-zélandaise. Frère et sœur. Leur mère n'est plus là. D'elle subsiste une photographie sous cadre de verre que Tom se plaît à observer et à manipuler, en cachette du père. Celui-ci, originaire des îles Samoa, manifeste envers eux une autorité soucieuse de la réussite de chacun dans l'étendue de ses aptitudes. Douée pour le piano, Georgie travaille assidûment ses classiques comme il se doit. Tom, lui, s'adonne au plaisir de courir en des entraînements quotidiens dans les alentours, seul ou avec Georgie. Car le père astreint la jeune fille à suivre son cadet pour maintenir sa forme, complètement indispensable, selon lui, à ses répétitions. L'épreuve est d'autant plus pénible pour Georgie qu'elle est régulièrement l'objet de moqueries du jeune livreur de lait, qui va même, alors qu'elle est au comble de l'effort, jusqu'à lui asperger le visage de lait du haut de la plate-forme de la fourgonnette au même où celle-ci la double.

 
 

Analyse de film :

Critique analytique :

Le personnage de Rolf est bien plus ambigu que ce qu'il en a l'air. Qui est exactement cet homme ? Une sorte de pervers ? C'est ce que l'on pense au tout début quand on le voit épier Sarah avec les caméras de surveillance . Puis l'on comprend qu'il en pince pour elle . Est ce pour cela qu'il épie ? Ou est ce contre sa volonté qu'il en vient à l'épier ? Mais pourquoi ne va t-il pas la voir ? Par timidité ? Pas vraiment. C'est surtout parce qu'en face d'elle, il ne la contrôle plus.
Puis, il faut bien faire son travail en arrêtant un couple de chômeur et en nous informant probablement de la situation sociale en Allemagne.

Mauvaise Route

Mais qu'est ce que cet amour qu'éprouve Rolf et surtout est ce bien de l'amour ? Pas sûr. En effet, il est fort probable que ce qui l'intéresse au début c'est le pouvoir de contrôler ce qui lui plait. Rolf n'est il pas alors simplement un voyeur ? Il est fort probable qu'il assouvisse surtout son désir de pouvoir et de contrôle. Et là l'on peut se poser la question : est ce que tous ces médias ne nous rendent pas tous voyeur dans le sens où nous sommes habitués à pénétrer dans la vie des gens en les épiant ; télé réalité, surveillance par vidéo-caméra, journaux télévisés ? Il est possible de voir une telle critique.

Mais surtout est ce bien utile d'épier de cette manière ? Et pourquoi le faire ? En effet, Rolf croyant que l'homme avec lequel Sarah se trouve est son petit ami, Rolf le laisse se faire frapper à mort par de jeunes délinquants, après qu'il se soit disputé avec Sarah.

Mauvaise Route

Nouvelles critiques : sur l'état de la délinquance juvénile en Allemagne, sur le fait que la vie ne tient qu'à un fil, sur le je-m'en-foutisme des gens par rapport à la vie des autres, sur le fait que les caméras ne sont pas placées au bon endroit et qu'elles n'assouvissent en fait qu'un désir de contrôle et de pouvoir.

En effet, s'il y avait eu une caméra dans ce wagon, les délinquants n'auraient pas pu clamer l'accident et la vérité aurait éclaté. : il s'agit d'un meurtre crapuleux et volontaire. Rolf est il un lâche pour autant ? Non il est pire que cela, il n'est pas un lâche car il hésite et n'a pas peur d'aller à la bagarre et de prendre des coups. Il n'y va pas par pure jalousie et devient en fait complice du meurtre.

Donc le problème est bien là : l'on n'agit pas par pur courage mais aussi en fonction de ce qu'il faut défendre, on ne se jette jamais corps et âme dans la bataille. Et la pitié n'a quasiment plus d'effet sur les gens. Les choses changent alors. Rolf culpabilise lorsqu'il apprend que le jeune homme en question était en fait le frère de Sarah. Il se sent alors responsable de la mort du garçon mais aussi et surtout de la peine de Sarah qui ne comprend pas pourquoi Rolf se comporte si gentillement avec elle. C'est lorsqu'il lui montre son royaume de la caméra qu'elle comprend qu'il l'épie depuis longtemps.

Erin

 
 
 

Photos du film :