Keira Knightley

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née le 26 Mars 1985 à Teddington dans le Middlesex, en Angleterre, Keira Knightley a baigné très tôt dans le milieu artistique. En effet, son père et sa mère sont respectivement acteur et scénariste. Précoce, Keira fait ses débuts à la télévision dans Royal Celebration (1993) alors qu'elle n'a que 8 ans. On la verra ensuite dans la série The Bill (1995). Après avoir enchaîné quelques projets comme A village affair de (1995), Les Péchés mortels de Patrick Dewolf (1995), Keira Knightley est choisie pour interprèter Sabé, la doublure de la Reine Amidala dans la Star Wars Episode I : La Menace Fantome (1999). En 2001, elle participe au téléfilm La Princesse des voleurs de Peter Hewitt et au film The Hole de Nick Hamm. Le rôle de Juliette Paxton dans Joue-la comme Beckham (2002) de Gurinder Chadha la propulse au devant de la scène internationale. Bientôt, la jeune Keira est choisie pour jouer dans la superproduction Pirates des Caraïbes : La malédiction du Black Pearl (2003) de Gore Verbinski. Le film est un véritable succès et Keira reprendra le rôle de Elizabeth Swann dans les deux prochains volets de la saga : Pirates des Caraïbes : Le Secret du coffre maudit de Gore Verbinski (2006), et Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde de Gore Verbinski (2007). En 2003, Keira s'offre un rôle dans la comédie romantique so british Love Actually de Richard Curtis. Après tant de succès Keira joue dans des films plus modestes tels que Le Roi Arthur de Antoine Fuqua (2004), The Jacket de John Maybury (2005), Domino de Tony Scott (2005). Après avoir enchaîné les grosses productions, Keira donne un nouvel aspect à sa carrière notamment grâce à sa fructueuse collaboration avec le réalisateur Joe Wright pour lequel elle tournera Orgueil et Préjugés adapté de Jane Austen, et Reviens moi adapté de Ian McEwan. En effet, l'actrice va enchaîner les films plus intimistes et se passant plutôt à l'époque. Viendront ensuite Soie de François Girard, The Edge of Love de John Maybury et The Duchess de Saul Dibb. Naturelle et élégante, ce qui lui vaut d'être parfois surnommée la nouvelle Audrey Hepburn, Keira Knightley enchaine les projets, on la retrouve ainsi dans Never Let me go de Mark Romanek et aux côtés de Carey Mulligan, A Dangerous Method de David Cronenberg ou Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare de Lorene Scafaria. L'actrice diversifie ses activités en devenant l'égérie de Chanel pour le parfum Coco mademoiselle. Actrice majeure du cinéma britannique actuel, l'on n'a pas fini de voir Keira Knightley sur nos écrans.

Bibliographie :