Dorothy Dandridge

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née à Cleveland dans l'Ohio le 9 novembre 1922, Dorothy Dandridge débute avec sa soeur Vivian en se produisant sous le nom de Wonder Kids. Toutes les deux vont s'installer à Los Angeles dans les années 1930. Elles forment les Dandridge Sisters avec une amie Etta Jones et se produisent régulièrement au Cotton Club. C'est seulement dans les années 1940 que Dorothy décide de se lancer en solo. Elle commence en faisant de la figuration dans Crépuscule d'Henry Hathaway en 1941. Sa vie personnelle n'est pas marquée par d'heureux évènements. Mariée à Harold des Nicolas Brothers, elle met au monde une petite fille déficiente mentale qu'elle placera plus tard dans un centre spécialisé. Son premier mariage se solde par un divorce. Son second mariage sera un véritable fiasco. Dorothy redouble alors de détermination pour devenir une grande actrice. Elle accepte donc des rôles sympathiques dans Tarzan et la reine de la jungle de Byron Haskin en 1951, dans The Harlem Globetrotters de Phil Brown en 1951, et dans Bright Road de Gerald Mayer en 1953. La gloire n'arrive qu'en 1954 lorsqu'elle obtient le rôle principal dans Carmen Jones de Otto Preminger. Son incroyable performance ne passe pas inaperçue et Dorothy est nominée aux Oscars. Même si elle ne remporta pas la prestigieuse statuette, Dorothy réalisa une première en devenant la première actrice afro-américaine à être nominée aux Oscars. L'actrice continue à tourner dans divers films tels que Island in the sun de Robert Rossen (1957), Porgy and Bess de Otto Preminger (1959), et Tamango de John Berry (1957) mais aucun ne rencontre le succès de Carmen Jones. Peu de rôles intéressants lui seront proposés par la suite. Dorothy Dandridge meurt des suites d'une embolie causée par une surdose de barbituriques en 1965 à l'âge de 43 ans.

Bibliographie :