Victoria Abril

 

Citation :

"Il vaut mieux être à poil dans un chef d'oeuvre qu'habillée dans un navet."
Victoria Abril
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née le 4 juillet 1959 à Madrid, Victoria Abril est élevée par une mère infirmière, Victoria Merida grandit à Malaga, puis Madrid. Sa vocation première est la danse classique, qu'elle pratique avec ardeur jusqu'à l'adolescence. Victoria Abril veut devenir danseuse étoile et suit, pour ce faire, des cours de danse classique. Mais son professeur de danse voit en elle une artiste du grand écran. Encouragée, Victoria Abril multiplie les petits rôles aux côtés de grandes stars du monde du cinéma : Audrey Hepburn, Sean Connery... C'est à cette époque qu'elle change son nom en Abril. Mais sa carrière marque une étape importante quand elle commence à travailler avec Vicente Aranda. Ce dernier lui offre le rôle principal périlleux d'un homme dans "Cambio de sexo" en 1977 où elle se fait remarquer comme l'une des actrices les plus prometteuses du cinéma espagnol. Ce film n'est qu'un avant-goût de la longue collaboration entre l'actrice et le réalisateur. Elle se fraie également un chemin à la télévision espagnole, se révélant par ailleurs une présentatrice des plus pétulantes ! La télé espagnole la sollicite, mais face au cinéma, elle ne fait pas le poids ! Sa rencontre avec le producteur Pierre Edelman l'amène à effectuer un choix qui s'avérera capital. Elle part pour Paris. Là, elle perce sans conteste dans le cinéma français (' La Lune dans le caniveau', 'Casque bleu', 'Gazon maudit'.. .). Elle ne délaisse pas pour autant l'Espagne. Le réalisateur Pedro Almodovar fait d'ailleurs appel à cette actrice hors pair pour bon nombre de ses longs métrages comme "Talons aiguilles", "Kika"... Parallèlement, elle mène une carrière de chanteuse en sortant cinq disques en Espagne. Elle se présente à la sélection espagnole pour le concours Eurovision de la chanson en 1979 avec la chanson Bang-Bang-Bang. Elle termine deuxième avec un point d'écart de la gagnante lors de la finale nationale. Elle perd contre Betty Missiego avec 26 points sur un maximum de 29. En 2005, elle sort un disque où elle interprète des standards de la bossa nova appelé PutchEros do Brasil, et entame une série de concerts.

Bibliographie :