Do-yeon Jeon

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née le 11 février 1973 à Séoul, Jeon Do-yeon est une actrice sud-coréenne. Après des débuts sur le petit écran, dans différents téléfilms et séries, elle débute en 1997 au cinéma dans The Contact de Chang Youn-Hyun. Enchainant l'année suivante avec The Harmonium in My Memory de Lee Young-jae où elle joue une lycéenne éprise de son professeur. Afin de ne pas avoir l'image de jeune fille docile et discrète lui collant à la peau, elle change de registre en 1999 avec le film Happy end de Chung Ji-Woo où elle interprète le rôle d'une femme adultère dans cette histoire de désir et de trahison. Jeon Do-yeon brise ainsi son image de jeune fille sage, acceptant même de jouer pour la première fois nue. On la retrouve en 2003 dans Untold Scandal de Je-yong Lee, film inspirée des Laisons dangereuses, en 2004 dans My Mother, The Mermaid de Park Heung-sik où elle joue un double rôle d'une mère et de sa fille et en 2005, dans Tu es mon destin de Park Jin-Pyo, elle interprète une prostituée atteinte du sida. Cette variation d'interprétation lui vaudra de nombreuses récompenses et d'être adulée aussi bien par la critique que par le public sud-coréen. Il faudra attendre 2007 pour que sa notoriété devienne mondiale avec Secret Sunshine de Lee Chang-Dong après avoir remporté le Prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes. En 2010, elle fait son retour sur la Croisette avec le thriller The Housemaid de Im Sang-soo. Après une pause de deux ans pour devenir maman, l'actrice revient dans le film d'action Countdown de Huh Jong-ho. Elle revient à nouveau au Festival de Cannes en 2014, cette fois-ci en tant que membre du jury, devenant ainsi la première actrice sud-coréenne à remplir cette fonction.

Bibliographie :