Valeria Bruni-Tedeschi

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Née le 16 novembre 1964 à Turin, Valeria Bruni Tedeschi est actrice et réalisatrice franco-italienne. Sa famille quitte l'Italie pour rejoindre la France pour fuir les Brigades rouges en 1973. Elle suit, au lycée, des cours de théâtre avant de rejoindre l'Ecole des Amandiers de Nanterre et de suivre les cours de Patrice Chéreau. Celui-ci la fera monter sur les planches dans Platonov d'Anton Tchekhov en 1983. Elle apparaît au cinéma dans Paulette, la pauvre petite milliardaire de Claude Confortès en 1986. Mais c'est Patrice Chéreau qui lui offrira son premier vrai rôle avec Hôtel de France. Elle décroche le César du meilleur espoir féminin pour Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa en 1993. L'année suivante, elle est aux côtés d'Isabelle Adjani dans La Reine Margot de Patrice Chéreau. Reconnue par le milieu, elle peut, dès lors, tourner avec de grands réalisateurs : Noémie Lvovsky dans Oublie-moi en 1994, La vie ne me fait pas peur en 1999 et Faut que ça danse ! en 2007, Claude Chabrol dans Au coeur du mensonge en 1998, Marco Bellocchio dans La Nourrice en 1998, François Ozaon dans Le Temps qui reste en 2004, Steven Spielberg dans Munich en 2005, Ridley Scott dans Une grande année en 2006 ou Gabriele Muccino dans Encore un baiser en 2010. En 2003, elle passe derrière la caméra avec un film aux aspects autobiographiques : Il est plus facile pour un chameau... qui lui vaut le prix Louis-Delluc du premier film. Elle enchaine avec Actrices en 2007 et Un château en Italie en 2013 qui sera présent au Festival de Cannes.

Bibliographie :