Tony Curtis

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 3 juin 1925 dans le Bronx, à New York, Bernard Schwartz, plus connu sous le nom de Tony Curtis est un acteur américain. Fils d'un tailleur juif immigré, il connu une enfance difficile. Après avoir servi dans la marine, il débute au théâtre et apparaît dans de petits rôles à Broadway avant de signer un contrat avec Universal. Il débute dans Le Voleur de Tanger en 1951 de Rudolph Maté et enchainte quelques films d'aventures comme Le Fils d'Ali baba en 1953 et Le Chevalier au roi en 1954. Le couple qu'il forme avec Janet Leigh va booster sa carrière hollywoodienne et il montre ses talents de comédien dans Le Grand Chantage de Alexander Mackendrick en 1957. On le retrouve aussi dans un second rôle de luxe dans Les Vikings de Richard Fleischer ou dans La Chaîne de Stanley Kramer en 1958. Il s'oriente alors vers la comédie et s'intégre parfaitement à l'univers de Blake Edwards avec L'Extravagant Monsieur Cory en 1957, Vacances à Paris en 1958 ou Opération jupons en 1959 et dans l'univers de Billy Wilder avec Certains l'aiment chaud en 1959. Désireux de s'éloigner des rôles du dandy charmeur, il enchaîne les rôles plus ambigües comme dans Spartacus de Stanley Kubrick en 1960 et dans L'Etrangleur de Boston de Richard Fleischer en 1968 ou plus sombres comme dans Rosemary's baby de Roman Polanski en 1968 tout en continuant d'interpréter des comédies comme La Grande course autour du monde de Blake Edwards en 1965. Au sommet de sa carrière il s'éloigne du cinéma pour tourner des séries télévisées comme Amicalement vôtre. Il revient de temps en temps au cinéma comme en 1976 pour Le Dernier Nabab de Elia Kazan ou pour interpréter Casanova en 1977. Il décède à son domicile le 29 septembre 2010.

Bibliographie :