Jack Lemmon

 

Citation :

"Je suis particulièrement proche de mes rôles ... Si mon personnage devait avoir une dépression nerveuse, j'en avais une aussi."
Jack Lemmon
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 8 février 1925 à Newton (Massachusetts, USA), Jack Uhler Lemmon III, devenu simplement pour le cinéma Jack Lemmon, débute en 1949 avec Une femme qui s'affiche de George Cukor. Mais c'est en 1955 qu'il se relève avec Permission jusqu'à l'aube qui lui permet de décrocher l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. L'acteur tournera plusieurs fois sous la direction de Richard Quine : Ma soeur est du tonnerre (1956), L'adorable voisine (1958), L'inquiétante dame en noir (1962) ou Comment tuer votre femme (1964). Il fut également un des acteurs fétiches de Billy Wilder : il joue Jerry/Daphné avec Tony Curtis et Marilyn Monroe dans Certains l'aiment chaud en 1959, performance qui lui permet d'être nominé aux Oscars dans la catégorie "meilleur acteur". Il enchaîne en 1960 avec La Garçonnière (nouvelle nomination aux Oscars) et Irma la Douce (1963). Lemmon tourne deux fois sous la direction de Blake Edwards : d'abord en 1962 dans 1965 dans Le jour du vin et des roses (nouvelle nomination aux Oscars), où il incarne un alcoolique, puis en 1965 dans La grande course autour du monde, où il retrouve Tony Curtis et forme un duo "diabolique" avec Peter Falk. En 1973, il décroche l'Oscar du meilleur acteur pour sa prestation dans Sauvez le tigre. L'acteur est également apprécié par le Festival de Cannes. En effet, il a décroché deux fois le prix d'interprétation masculine : d'abord en 1979 pour sa prestation dans Le Syndrome Chinois puis pour sa performance dans Missing (porté disparu) en 1982. Ses deux performances lui ont également permis d'être à nouveau nominé aux Oscars. On aperçoit Lemmon en 1991 dans JFK, en 1992 dans The Player et en 1993 dans Short Cuts. Il joue également dans Les Grincheux (1993) et sa suite, Les Grincheux 2 (1995). On l'a vu pour la dernière fois en 2000 dans le film de Robert Redford, La légende de Bagger Vance. Jack Lemmon meurt le 27 juin 2001 à Los Angeles (USA) d'un cancer.

Bibliographie :