Pierre Fresnay

 

Citation :

"L'artiste est un sculpteur de neige."
Pierre Fresnay
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 4 avril 1897 à Paris, Pierre Fresnay, de son vrai nom Pierre Jules Louis Laudenbach est issu d'une famille bourgeoise, Pierre Fresnay ressent très tôt l'envie de faire du théâtre. Grâce à son oncle maternel Claude Garry, ex-pensionnaire de la Comédie-Française et acteur en vogue de l’époque, il joue un petit rôle dans L’Aigrette, au Théâtre Réjane. C'est à cette occasion qu’il choisit son premier nom de scène, Pierre Vernet. En 1914, il fait son entrée au Conservatoire national de musique et de déclamation, dans la classe de Paul Mounet et de Georges Berr. Un an plus tard, il est engagé à la Comédie-Française. Dès 1915, il décroche un premier grand rôle au théâtre dans Le Jeu de l’amour et du hasard. La même année, il débute au cinéma muet avec France d’abord, d’Henri Pouctal. Rompant ainsi avec les vocations essentiellement universitaires de ses aïeux, il se retrouve propulsé rapidement sur le devant de la scène, plus précisément celle de la Comédie Française que les pensionnaires, mobilisés par le premier conflit mondial, avaient momentanément désertée. Pierre Fresnay passe ensuite au parlant et interprète son premier grand rôle en 1931 dans Marius, premier volet de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol transposée à l’écran par Alexandre Korda. Il interprétera ensuite Fanny en 1932 et César, en 1936. En quarante ans sur les plateaux de tournage, il aura joué sous la houlette de grands réalisateurs de l’époque, d’Abel Gance à Marc Allégret, en passant par Alfred Hitchcock, et Henri-Georges Clouzot. En 1954, il publie ses mémoires, Je suis comédien. Pierre Fresnay s'éteint le 9 janvier 1975 à l’hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine, laissant derrière lui une belle carrière au cinéma et au théâtre.

Bibliographie :