Michel Bouquet

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 6 novembre 1925 à Paris, Michel Bouquet intègre le Conservatoire d'art dramatique de Paris en compagnie de Gérard Philippe en 1943. Il fut l'élève d'Escande avant de débuter dans Caligula aux cotés de Gérard Philippe et de devenir l'interprète préféré de Jean Anouilh. Il fait sa première apparition au cinéma dans Monsieur Vincent de Maurice Cloche aux côtés de Pierre Fresnay et Jean Carmet. Chabrol en fin à l'écran le type même du bourgeois, du notable, secret et dévoyé, allant jusqu'au crime. Bouquet est, dans la vie, à l'opposé de ce type de personnage si l'on en croit du moins le livre qui lui a été consacré par André Coutin : L'homme en jeu. Le dépouillement et la concentration. En fait, animé par la passion du théâtre, Bouquet est un vrai professionnel, capable de tenir des rôles les plus divers. Il en fit la démonstration dans L'Humeur vagabonde, où il couvrait à lui tout seul presque toute la distribution du film ( 20 rôles ). Il est un étonnant François Mittérand dans Le Promeneur du Champ-de-Mars. En 1997 Michel Bouquet est nommé professeur au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris. Il reçoit, en 2002, le César du meilleur acteur pour Comment j'ai tué mon père d'Anne Fontaine et à nouveau le césar en 2006 pour Le Promeneur du Champ-de-Mars. En 2012, il est à nouveau salué par la critique pour son interprétation de Auguste Renoir dans Renoir de Gilles Bourdos.

Bibliographie :