Jean Carmet

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 25 avril 1920 à Bourgueil, Jean Carmet a dédié toute sa vie à la comédie et au cinéma. Il quitte jeune le foyer familial et ses études pour se rendre à Paris afin de devenir comédien. Il obtient un poste de figurant au Théâtre du Chatelet puis à l'opéra. Au cinéma il commence comme figurant dans des films dont Les Enfants du Paradis en 1945. Il obtient une notoriété en intégrant la troupe des "Branquignols" de Robert Dhéry mais son physique ne lui donne accès qu'à des seconds rôles. Pourtant, certains réalistateurs lui offriront sa chance, Audiard le fera tourner dans Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause et Chabrol dans Juste avant la nuit. Dès lors il commence à se faire un nom, on le retrouve en compagnon de jeu de Pierre Richard à de nombreuses reprises dans Les Malheurs d'Alfred ou dans Le Grand blond avec une chaussure noire. Les réalisateurs ne voient en lui qu'un comique mais il arrivera à jouer dans d'autres registres et convaincre comme dans Dupont Lajoie de Yves Boisset en 1974, dans Violette Nozière de Chabrol en 1978 ou dans Buffet froid de Blier en 1979. Ses plus beaux rôles justement ne seront pas comiques et il gagnera deux Césars du meilleur second rôle pour Les Misérables en 1983 de Robert Hossein et pour Merci la vie en 1992 de Bertrand Blier. Il obtiendra aussi un césar d'honneur pour récompenser sa carrière en 1994 et meurt quelques semaines après le 20 avril 1994.

Bibliographie :