Yves Montand

 

Citation :

"La vraie inégalité entre individus, elle est quasiment insoluble, c'est l'intelligence."
Yves Montand
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 13 octobre 1921 à Monsummano Alto en Italie, Ivo Livi, dit Yves Montand, est issu d'une famille pauvre d'immigrés italiens ayant fui le fascisme. Il se fait engager comme chanteur à l'Alcazar mais la guerre interrompt sa carrière. C'est Edith Piaf qui lui donne un nouveau départ. Il débute à l'écran avec elle dans Etoile sans lumière. Il va mener une double carrière de chanteur et d'acteur. Sa période hollywoodienne, en dépit d'une liaison avec Marilyn Monroe, fut décevante. En revanche, il fut excellent dans Le Salaire de la peur sous la férule de Clouzot, le film recevant le Grand Prix aux festivals de Berlin et de Cannes en 1953, et très à l'aise dans les oeuvres engagées de Costa-Gavras. En vieillissant, il a pris de l'autorité et ses compositions de flic alcoolique dans Le Cerlce rouge de Melville en 1970, d'intellectuel de gauche dans Les Routes du Sud de Joseph Losey en 1978, de vieux gangsters dans Le Choix des armes d'Alain Corneau en 1981 ne sont pas sans charmes. Il nous aura aussi marqué dans La Folie des grandeurs de Gérard Oury en 1971. Dans les années 1980, Yves Montand milite pour les droits de l'homme, et s'engage en faveur du syndicat polonais Solidarnosc de Lech Walesa en décembre 1981. En 1986, Claude Berri l'appelle pour camper un Papet plein de truculence et de tragédie dans le diptyque qu'il adapte de Marcel Pagnol : Jean de Florette et Manon des sources. Il sera très touché par la mort de son ex femme Simone Signoret pendant le tournage. Après ce film, Montand restera pour beaucoup dans la mémoire comme le Papet, son surnom dans le film. Il décède le 9 novembre 1991 à Senlis lors du tournage de IP5.

Bibliographie :

Montand raconte Montand - de Yves Montand