Orson Welles

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 6 mai 1915 à Kenosha dans le Wisconsin, Orson Welles est un acteur, producteur, scénariste et réalisateur américain. Jeune, Orson fait preuve d'une précocité intellectuelle, il sait lire à deux ans, jouer du piano à trois ans, à sept ans il réalise sa première adaptation de Shakespeare. Il perd sa mère en 1925 et son père cinq ans plus tard, il est alors pris en charge par le docteur Bernstein. En 1930 il gagne un prix pour sa mise en scène de Jules César de Shakespeare et part en Irlande pour peindre. Il débarque à New York où il avait déjà vécu quelques mois en 1933 et commence par faire de la radio, il se fait connaître pour ses adaptations radiophoniques dont la célébrissime La guerre des mondes qui aura terrorisé l'Amérique entière. La RKO l'engage en 1941 et lui laisse une totale liberté pour réaliser son premier film. Malgré son échec commercial, Citizen Kane révolutionne le 7eme art, les critiques saluant la structure du récit et du montage, les décors et les mouvements de caméra. Il réalise l'année suivante son deuxième film La Splendeur des Amberson mais le public ne suit toujours pas. Ses deux échecs successifs le mettent en délicatesse avec les studios et il est obligé de jouer dans de nombreux films pour financer ses films suivant. Il épouse en 1943 Rita Hayworth, véritable star hollywoodienne depuis Gilda et tourne Le Criminel en 1946 avec lequel il remporte le Lion d'or au festival de Venise. La même année il réalise La Dame de Shanghaï et met devant la caméra sa femme avec qui il est en instance de divorce, Rita Hayworth mais le public crie au scandale en voyant Rita en blonde platine et avec des cheveux courts. Après avoir adapté Macbeth en 1948, il adapte à nouveau une oeuvre de Shakespeare avec Othello en 1952 qui lui rapportera le grand prix au festival de Cannes. Il tourne pour Carol Reed entre temps dans Le Troisième homme et marquera de son emprunte le film. En 1958, il réalise La Soif du mal, ce film montre tout l'art du cinéma avec un travelling de plus d'une minute, des plongées, contre-plongées, noir sur noir, clair-obscur, absence et suggestion, ellipse et concrétude. Il adaptera d'autres oeuvres au cinéma comme Don Quichotte, Le procès, Falstaff etc. Moins présent derrière la caméra à la fin des années 50 et à partir des années 60, il jouera dans de nombreux films comme Austerlitz d'Abel Gance, La Ricotta de Pier Paolo Pasolini, Paris brûle-t-il ? de René Clément etc. Il meurt le 10 octobre 1985 à Hollywood d'une crise cardiaque et ses cedres seront enterrées en Espagne comme il le souhaitait.

Bibliographie :