Gael García Bernal

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 30 novembre 1978 à Guadalajara, Gael García Bernal est un acteur mexicain. Fils de l'acteur José Angel Garcia, Gael García Bernal est plongé très jeune dans le milieu du cinéma. Il débute dès l'âge de 11 ans dans la série Teresa aux côtés de Salma Hayek et enchaine avec le soap El Abuelo y yo à l'âge de 14 ans. A l'âge de 17 ans, il part étudier à la Central School of Speech and Drama de Londres. A son retour au Mexique, Alejandro González Inárritu lui offre son premier rôle dans un long métrage, Amours chiennes en 2000. Le film sera nommé pour l'Oscar du meilleur film étranger et permettra à Gael García Bernal de se faire remarquer à Hollywood. L'année suivante il enchaine au Mexique avec Y tu Mamá también d'Alfonso Cuarón et en 2003 avec Le Crime du Père Amaro de Carlos Carrera, film également nommé aux oscars. Il tourne également aux Etats-Unis avec la comédie romantique Autour de Lucy de John Sherman en 2002 et avec Attraction fatale de Matthew Parkhill en 2004. A Cannes en 2004, il fait sensation au Festival en apparaissant deux fois à l'écran, dans Carnets de voyage de Walter Salles où il incarne le Che et dans La Mauvaise éducation de Pedro Almodovar dans le rôle d'un travesti manipulateur. Il retrouve Alejandro González Inárritu en 2006 pour le film Babel aux côtés de Brad Pitt et Cate Blanchett. Salué au Festival de Cannes, le film remportera la prix de la mise en scène. La même année, on le retrouve aussi dans The King de James Marsh et dans La Science des rêves de Michel Gondry. En 2007, son premier film comme réalisateur est présenté à la Semaine de la critique, Déficit. La même année, il est membre du jury à la Berlinale. On le retrouve à Cannes, en 2008, où il présente le film Blindness du réalisateur brésilien Fernando Meirelles. Après avoir reçu un prix pour récompenser sa carrière au Festival de Locarno en 2012, il joue , l'année suivante, le rôle d'un publicitaire anti-Pinochet dans No, du réalisateur chilien Pablo Larraín. On le retrouve encore une fois à Cannes en 2014 mais cette fois-ci comme membre du jury.

Bibliographie :