Tahar Rahim

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 4 juillet 1981 à Belfort, Tahar Rahim est un acteur français faisant parti de la nouvelle génération montante du cinéma français. Après plusieurs échecs à l'université, Tahar Rahim s'inscrit à l'Université Paul-Valéry de Montpellier pour suivre des études cinématographiques. Pendant cette période, le réalisateur Cyril Mennegun tourne un docu-fiction sur lui, Tahar l'étudiant en 2005. Plus tard, il s'inscrit au Laboratoir de l'acteur créé par Hélène Zidi-Chéruy qui le dirigera d'ailleurs en 2007. La même année, il fait une petite apparition dans le film A l'intérieur d'Alexandre Bustillo et Julien Maury. Son premier grand rôle lui est offert par Jacques Audiard en 2009 pour Un Prophète dans lequel il joue le rôle de Malik, un jeune de 19 ans qui se retrouve en prison et va progressivement gravir les échelons du crime organisé avec la protection de la mafia corse. Le film, présenté au Festival de Cannes, sera encensé par la critique et remportera le Grand Prix. Tahar Rahim, de son côté, reçoit de très nombreux prix dont le César du meilleur espoir et meilleur acteur mais aussi le Prix du meilleur comédien européen. Remarqué dans le monde entier, Tahar Rahim va entamer une carrière internationale avec L'Aigle de la Neuvième Légion de Kevin Macdonald et Love and Bruises de Lou Ye en 2011. En France, sa carrière continue son chemin, il joue aux côtés d'Antonio Banderas dans Or noir de Jean-Jacques Annaud et aux côtés de Niels Arestrup, qu'il retrouve 3 ans après Un Prophète, et de Emilie Dequenne, dans A perdre la raison de Joachim Lafosse. Reconnu, il fait parti du jury au Festival du film asiatique de Deauville en 2012. En 2013, il est de retour là où tout a commencé pour lui, au Festival de Cannes. Cette fois-ci pour présenter le film d'Asghar Farhadi, Le Passé.

Bibliographie :