Paul Newman

 

Citation :

"Si vous êtes à une table de poker et que vous n’arrivez pas à savoir lequel de vos adversaires va être le pigeon de la soirée, c’est qu’il y a de bonnes chances que ce soit vous."
Paul Newman
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 26 janvier 1925 à Shaker Heights dans L'Ohio, Paul Newman voulait devenir pilote pendant la seconde guerre mondiale mais on découvrit qu'il était daltonien. Il participera à la guerre du pacifique, blessé il ne put continuer à pratiquer le sport et donc se consacra au théâtre. Il rentre à l'Actor's Studio en 1952 après avoir arrêté ses études d'art dramatique à Yale et monte sur scène à Broadway dans des pièces lui apportant une certaine renommée. Il débute au cinéma en 1954 dans Le calice d'argent de Victor Saville où il remplace Marlon Brando mais le film est un échec. Il connaîtra ses premiers succès qu'en 1957 et 1958 avec de grands premiers rôles dans Le Gaucher d'Arthur Penn, La chatte sur un toit brûlant de Richard Brooks. Son succès il le doit à la fois à son jeu et à son regard bleu, il essaiera de varier son jeu et interprétera des rôles très diverses, gentleman, ouvrir, détective etc. Il réalisera son premier court-métrage en 1959 avec Les méfaits du tabac et connaîtra quelques petit succès avec Rachel, Rachel en 1968 où il fait jouer sa femme Joanne Woodward, Le clan des irréductibles etc. Mais le Paul Newman réalisateur n'a pas la même envergure que le Paul Newman comédien, il connaîtra ses heures de gloire dans les années 60 et 70 en enchainant les succès comme dans Exodus d'Otto Preminger, L'arnaqueur de Robert Rossen, rôle qu'il reprendra en 1987 dans La couleur de l'argent de Martin Scorsese et qui lui vaudra son premier oscar, Luke la main froide de Stewart Rosenberg, Butch Cassidy et le Kid de George Roy Hill, Le piège de John Huston, L'arnaque de George Roy Hill ou La tour infernale de John Guillermin. A la fin de sa carrière, il continuera à tourner avec les réalisateurs de la nouvelle génération, on le retrouvera ainsi dans des films des années 90 ou 2000 comme dans Where the money is de Marek Kanievska, Le grand saut des frères Coen ou Les sentiers de la perdition de Sam Mendes. En dehors du cinéma, Paul Newman était une personne engagée, il crée un marque de produits alimentaires dont les bénéfices sont versés à des organismes de charité pour les enfants, il lutte pour le désarmement nucléaire et contre la toxicomanie. Il n'oubliera jamais sa première passion qui est le sport automobile, il courra les 24 heures du Mans en 1979 et les 24 heures de Daytona en 1995. Il crée une écurie en 1978 en Can-Am et en 1983 en Champ Car. Il meurt le 26 septembre 2008 des suites d'un cancer des poumons.

Bibliographie :