Jean Dujardin

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine, Jean Dujardin est un acteur français. Après avoir accompli son service militaire, il se rend à Paris et se produit dans de petits théâtres. Peu de temps après, il rencontre Eric Collado, Emmanuel Joucla, Eric Massot et Bruno Salomone avec qui il forme "la Bande du Carré Blanc". Cette troupe deviendra plus tard "les Nous c'est nous". Ensemble ils produiront des spectacles, feront une parodie des boys bands, participeront à l'émission Fiesta de Patrick Sébastien et surtout gagneront à trois reprises l'émission Graines de star de M6. C'est au sein de cette troupe qu'il va camper pour la première fois le personnage de Brice de Nice. La mini-série de France 2, Un gars, une fille, aux côtés d'Alexandra Lamy, va faire exploser sa notoriété, c'est alors que le cinéma lui tend les bras. Il apparaît dans de petites comédies comme Ah! si j'étais riche de Gérard Bitton et Hugo Gélin en 2002 ou Mariages de Valérie Guignabodet en 2004, son premier succès. Il s'essaie même au trhiller avec Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief en 2004, rôle qui lui permettra d'étoffer son jeu et d'être reconnu par le métier. L'adaptation de Brice de Nice en 2005 au cinéma rencontre un fort succès au box-office et ce n'est pas étonnant qu'il obtienne une nomination au César du meilleur acteur en 2007 suite à sa prestation dans le film OSS 117 : Le Caire, nid d'espions de Michel Hazanavicius. Enfin reconnu par le milieu, il touche à tous les registres, un film dramatique où il joue le rôle d'un père endeuillé par le décès de sa fille dans Contre-enquête de Franck Mancuso, une comédie satirique avec 99 Francs de Jan Kounen où il interprète un publicitaire dépressif, tous les deux en 2007. En 2009, il joue aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Un homme et son chien de Francis Huster puis incarne Lucky Luke dans le film du même nom de James Huth. Il retrouve aussi Michel Hazanavicius pour OSS 117 : Rio ne répond plus. L'année suivante sera elle aussi riche avec Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier, Un Balcon sur la mer de Nicole Garcia et Les Petits mouchoirs de Guillaume Canet. En 2011, il retrouve Bérénice Béjo et Michel Hazanavicius dans The Artist, un film muet et tourné en noir et blanc, rendant hommage aux films muets des années 1920. Le film est salué par la critique et les spectateurs. Présenté au Festival de Cannes, il est récompensé par le Prix d'interprétation masculine, une consécration faisant de Jean Dujardin un des acteurs les plus estimés par la profession et les plus aimés du public. Le succès de Jean Dujardin après le Festival de Cannes sera fantastique, il remportera en effet de très nombreux prix : BAFTA, Golden Globes, Independant Spirit Awards et même un Oscar. Seul le César lui échappera, nul n'est prophète en son pays. Dès lors, les portes d'Hollywood lui sont ouvertes, Martin Scorsese lui offrant un petit rôle dans The Wolf of Wall Street.

Bibliographie :