Bernard Giraudeau

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 18 juin 1947 à La Rochelle en Charente-Maritime, Bernard René Giraudeau est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste et écrivain français. Il s'engage dans la Marine nationale à l'âge de 15 ans, faisant le tour du monde à bord de la Jeanne-d'Arc. De retour sur terre, il exerce différents métiers dans une agence de publicité et intègre en 1970 le Conservatoire dans le but de devenir comédien, il y décroche le premier prix de comédie classique et moderne. Il débute au cinéma dans Deux Hommes dans la ville de José Giovanni aux côtés de Jean Gabin en 1973 et alterne les rôles au cinéma et au théâtre. Si au cinéma son registre préféré est la comédie, il n'hésite pas à d'autres genres avec des polars comme Le Juge Fayard dit le Shériff en 1977 d'Yves Boisset ou Rue barbare de Gilles Béhat en 1984 où il transforme un héros romantique en justicier solitaire du monde des loubards, les films d'aventure avec Le Ruffian de José Giovanni en 1983. Acteur populaire, il tourne des films d'action comme Les spécialistes de Patrice Leconte en 1985 avec qui il avait tourné quatre ans plus tôt la comédie : Viens chez moi, j'habite chez une copine. En 1987 son personnage de L'Homme voilé de Maroun Bagdadi est riche d'ambiguïtés et amorce une nouvelle étape dans sa carrière. Il s'oriente vers des projets de plus en plus personnels et proche de son univers, qui ne cherchent pas un succès populaire et tourne ainsi Une nouvelle vie de Assayas en 1993, Le Fils préféré en 1994 de Nicole Garcia ou Gouttes d'eau sur pierre brûlante en 2000 de François Ozon. Il se tourne vers la réalisation avec L'Autre en 2000 et Les Caprices d'un fleuve en 1996, film qui lui donnera envi de se tourner vers une carrière de documentariste. Atteint d'un cancer en 2000, il est contraint de ralentir sa carrière. Il se consacre à l'écriture avec des romans comme Les Dames de nage ou Cher Amour. Le 26 avril 2009, il préside la 23e Nuit des Molières et meurt le 17 juillet 2010 des suites de son cancer qu'il combattait depuis dix ans.

Bibliographie :