Dustin Hoffman

 

Citation :

 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 8 août 1937 à Los Angeles, Dustin Lee Hoffman étudia l'art dramatique à la Pasadena Community Playhouse avant de suivre les cours de Lee Strasberg à l'Actor's Studio à New York. Il débute à Broadway en 1961 dans A cook for Mr. General avant d'assister Ulu Grosbard sur la mise en scène de Vu du pont d'Arthur Miller. En 1964 on le retrouve dans la pièce de Samuel Beckett : En attendant Godot. Mike Nichols le remarque à Broadway alors qu'il joue Eh ?, pièce pour laquelle il obtiendra plusieurs prix et lui propose d'interpréter le rôle de Benjamin dans Le Lauréat, rôle qui lui vaudra sa première nomination aux oscars. Dustin Hoffman va diversifier son registre et chacun de ses rôles suivants montreront des métamorphose : vagabond dans Macadam Cowboy, une sorte de cowboy dans Little big man, scientifique intègre dans Les Chiens de Paille, prisonnier dans Papillon, père divorcé dans Kramer contre Kramer, travesti dans Tootsie, autiste dans Rain Man, pirate dans Hook, savant dans Alerte, avocat dans Sleepers, producteur mégalomane dans Des Hommes d'influence etc... Dustin Hoffman n'oublie pas le théâtre et entame une carrière dans la mise en scène à Broadway, il met en scène All over town de Murray Schisgal. En 1984 il fait un retour triomphal sur scène dans Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller qui lui valu le Drama Desk Award et remportera plus tard l'Emmy du meilleur acteuravec la version télévisée de ce spectacle réalisée par Volker Schloendorff. En 1979, il remporte son premier Oscar pour son rôle dans Krame contre Kramer de Robert Benton, son rôle de comédien travesti dans Tootsie de Sidney Pollack en 1982 lui vaut une nouvelle nomination aux oscars puis il remporte un deuxième Oscar pour Rain Man en 1989. Il enchaine les rôles dans les années 2000, Le Maître du jeu de Gary Fleder en 2003, Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire de Brad Silberling en 2004, Neverland en 2004, Mon beau-père , mes parents et moi en 2004, Le Parfum, histoire d'un meurtrier en 2006 ou Last chance for love en 2009. Dans les années 2010, on le retrouve dans Mon beau-père et nous de Paul Weitz et dans Le Monde de Barney de Richard J. Lewis.

Bibliographie :