Anthony Perkins

 

Citation :

"J'ai appris plus au sujet de l'amour et de la nature humaine depuis que j'ai le SIDA que lorsque je vivais dans le monde impitoyable d'Hollywood."
Anthony Perkins
 
 
L'essentiel Biographie Filmographie

Né le 4 avril 1932 à New York, Anthony Perkins fait du théâtre au début des années 1950, puis débute au cinéma dans un film de George Cukor, The Actress (1953). En 1956, il est nominé aux Oscars pour sa performance dans La loi du seigneur de William Wyler, qui fut une Palme d'Or au festival de Cannes. Il continue sa belle lancée dans les années 1950 : Prisonnier de la peur (1957), Du sang dans le désert (1957), Désir sous les ormes (1957), Barrage contre le Pacifique (1958), La meneuse de jeu (1958), Vertes Demeures (1959), Le dernier rivage (1959), La tête à l'envers (1960). En 1960, il incarne le très célèbre Norman Bates, 2ème méchant de tous les temps d'après l'American Film Institute, dans Psychose d'Alfred Hitchcock. Ce rôle va malheureusement lui coller à la peau : en effet, en 1983, il reprendra le rôle de Bates dans Psychose II, en 1985 il va non seulement encore reprendre le rôle mais va en plus réalisé Psychose III et en 1990 il sera encore Norman Bates pour le téléfilm Psychose IV. L'acteur ne chômera pas après le premier Psychose. L'année suivante, en 1961, il obtiendra le prix d'interprétation masculine pour sa prestation dans Aimez-vous Brahms?. Il joue également dans Le Procès (1962) d'Orson Welles d'après l'oeuvre de Kafka, puis on le verra aussi dans La Glaive et la Balance (1963), Une ravissante idiote (1964), Paris brûle-t-il ? (1966), Le scandale (1967), Les pervertis (1968), La décade prodigieuse (1971), Le crime de l'Orient-Express (1974), Le trou noir (1979) ou encore Dr. Jekyll et Mr. Hyde (1989). En 1985, l'acteur apprend qu'il a le SIDA. Après avoir lutté pendant plusieurs années contre la maladie, Anthony Perkins meurt le 12 septembre 1992 à Hollywood.

Bibliographie :